Comment choisir sa cup : Tout ce qu’il faut savoir

Votre coupe menstruelle vous accompagnera pendant plusieurs années, il est donc important de bien choisir sa cup afin qu’elle vous convienne parfaitement. Vous devez être à l’aise et ne pas craindre d’éventuelles fuites. La taille, la souplesse et la matière sont des critères très importants, mais certaines femmes se demandent également si la cup est compatible avec des dispositifs contraceptifs intra utérins comme l’anneau vaginal ou le stérilet. Voici un petit point pour répondre à toutes vos questions et pour vous aider à choisir la coupe menstruelle faite pour vous !

Pour une fois, c’est vraiment la taille qui compte !

Selon votre morphologie et la densité de votre flux, vous devrez choisir une coupe menstruelle compatible avec votre corps. Malheureusement, toutes les cups ne conviennent pas car toutes les femmes sont différentes ! Votre âge et un éventuel accouchement par voie basse sont les principaux facteurs de choix. La souplesse est également importante : trop souple, elle ne tiendra pas en place, trop rigide, elle risque de vous gêner à moins que vous ne fassiez beaucoup de sport. Si vous cherchez une cup de souplesse intermédiaire, la DoctiCup sera la cup parfaite.

La souplesse de la coupe menstruelle est aussi fondamentale. Il faut que vous puissiez la plier facilement pour l’insérer en toute tranquillité et que vous soyez à l’aise dans vos mouvements quand elle est en place. Pour cela, lisez bien les indications fournies sur les boîtes des cups. Pour les femmes sportives, des cups rigides sont conseillées, mais pour les jeunes filles vierges, débutant tout juste leur vie sexuelle ou encore étroites malgré des rapports réguliers, optez plutôt pour une coupe menstruelle souple et en taille S. Les jeunes adolescentes ou les filles de petite taille peuvent également opter pour un modèle shorty. Si vous hésitez sur le modèle, nous vous conseillons d’opter pour une DoctiCup : ses deux tailles sont facilement identifiables. Et, le plus important, elle est suffisamment souple pour convenir aux débutantes, tout en étant assez rigide pour plaire aux sportives. En comparaison, la iCare est extrêmement souple et manque de tenue.

Les bonnes questions à se poser pour choisir sa cup :

De plus en plus de modèles inondent internet et même les rayons des magasins, proposant des coloris et des tailles différents, des variantes avec ou sans tige, avec plus ou moins de trous sur le haut de la coupe menstruelle pour faire circuler l’air. Pourtant, seules deux questions sont vraiment fondamentales dans le choix de votre coupe menstruelle :

  • Quelle est l’abondance de votre flux ?
  • Avez-vous déjà accouché par voie basse ? 

Avant la trentaine, il est conseillé d’opter pour une petite taille, sauf si vous avez déjà accouché par voie basse. Pour les flux abondants, les femmes de plus de 30 ans et/ou celles qui ont déjà accouché par voie basse, devront plutôt privilégier une grande taille.

Concernant la forme des tiges, quand il y en a une, c’est à l’appréciation de chacune. Pour ma part, je préfère une tige droite plutôt qu’une ronde : c’est plus facile pour retirer la cup, même s’il faut quand même pincer la cup et ne pas tirer franchement sur la tige. Si elle me gêne, je peux toujours la couper avec un ciseau pour la raccourcir. Idem pour les trous en haut de la cup : s’ils se bouchent trop vite, vous pouvez toujours les élargir avec l’objet coupant de votre choix ! Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ces trous évitent les fuites, mais si votre flux est trop épais et qu’il les bouche systématiquement, vous pouvez toujours essayer une cup sans trou. En soi, rien ne vous empêche de vous amuser à essayer plusieurs cups, quitte à en avoir une pour le jour, une pour la nuit et une pour le sport,

zengina cup

La cup est-elle compatible avec un moyen de contraception intra-utérin ?

Oui ! Que vous ayez un anneau vaginal ou un stérilet, vous pouvez utiliser une coupe menstruelle. Cela nécessite toutefois quelques précautions avant de choisir sa cup. Sachant que ces dispositifs peuvent être expulsés naturellement ou après un rapport, l’insertion d’une cup peut faire descendre le stérilet chez certaines femmes, notamment si vous avez un col de l’utérus bas ou que vous portez la cup trop haut. L’idéal est d’en parler avec votre gynécologue avant de vous lancer.

Pour une utilisation en toute tranquillité, voici quelques consignes :

  • Il doit toujours y avoir de l’espace entre la cup et le col de l’utérus
  • Pensez à ne pas insérer votre cup trop profondément
  • Au moment du retrait de la cup, n’oubliez pas de bien la pincer pour éviter « l’effet ventouse » et par conséquent éviter de déplacer le stérilet

Les expulsions de stérilet restent rares et certaines ne sont pas directement liées à la cup mais à une pose trop basse du contraceptif. Vérifiez bien que vous n’attrapez pas le fil en même temps que la cup, même si ce n’est pas très évident de s’en apercevoir, et une fois la cup retirée, vous pouvez toujours vérifier que le fil n’ait pas bougé. Si vous avez le moindre doute, prenez rendez-vous avec votre gynécologue.

Concernant l’anneau, il y a encore moins de questions à se poser ! En effet, l’anneau vaginal doit être conservé 3 semaines puis retiré lors de la 4e pour permettre l’arrivée des règles. Vous n’aurez donc normalement pas d’anneau vaginal au moment où vous aurez besoin de la cup. Cependant, certaines femmes remettent l’anneau un peu avant la fin naturelle des règles pour les raccourcir, dans ce cas l’utilisation des deux dispositifs peut survenir au même moment. Ce n’est pas grave, car l’anneau est bien installé dans le col de l’utérus tandis que la cup est placée peu après l’entrée du vagin. Il y a donc très peu de chance pour que le retrait de la cup « aspire » l’anneau, à moins que celui-ci n’ait été mal positionné.

J’ai l’utérus rétroversé, puis-je utiliser une coupe menstruelle ?

Environ 20% des femmes ont l’utérus rétroversé, c’est-à-dire qu’au lieu de basculer vers l’avant, il est dirigé vers le rectum. Hormis d’éventuelles douleurs lors des rapports, cette position de l’utérus n’entraîne pas de problèmes particuliers. Ainsi, vous pouvez tout à fait utiliser une coupe menstruelle, et celle-ci sera positionnée exactement de la même façon que celles qui ont un utérus antéversé. En effet, la cup est placée avant le col de l’utérus, dans le vagin qui, lui, n’est pas concerné par cette légère différence anatomique. Vous pouvez donc opter pour une coupe menstruelle sans problème !

Rejoignez notre Newsletter Partenaires !

cup menstruelle

Et recevez des promos exclusives

Non merci

DÉCOUVREZ NOTRE CUP COUP DE ❤️

CLIQUEZ ICI